LE DIRECT
Le premier ministre Hongrois Viktor Orban à Bruxelles en juillet 2020

Pologne-Hongrie : l’UE assume-t-elle ses valeurs ?

18 min
À retrouver dans l'émission

Et si c’était lundi dernier, à Bruxelles, qu’avait sonné pour l’Europe l’heure de vérité ? La Hongrie et la Pologne ont refusé d’accepter le plan de relance spécial Covid, Varsovie et Budapest s’opposant à ce que les fonds européens soient conditionnés au respect de l'Etat

Le premier ministre Hongrois Viktor Orban à Bruxelles en juillet 2020
Le premier ministre Hongrois Viktor Orban à Bruxelles en juillet 2020 Crédits : John Thys - AFP

Et si c’était lundi dernier, à Bruxelles, qu’avait sonné pour l’Europe l’heure de vérité ? La Hongrie et la Pologne qui font l’objet de procédures pour violation de l’article 7 sur les valeurs fondamentales de l’union (dont l’Etat de droit) ont refusé d’accepter le futur budget de l’Union européenne 2021/2027 ainsi que le plan de relance spécial Covid, car Varsovie comme Budapest s’opposent à ce que les fonds européens soient conditionnés au respect de l’Etat de droit.

Pour le ministre polonais de la justice, le critère de l’Etat de droit « n’est qu’un prétexte, il s’agit en réalité d’un asservissement institutionnel, politique, d’une limitation radicale de la souveraineté ». Pour sortir du blocage, d’intenses tractations diplomatiques sont en cours, et la France n’exclut pas, par la bouche de son ministre des affaires européennes Clément Beaune,  en dernier recours, que l’Union puisse avancer sans les pays qui la bloquent. Le plan de relance pourrait ainsi faire l’objet d’un accord intergouvernemental excluant les Etats frondeurs.

Certains observateurs sont allés plus loin, osant poser la question plus radicale de l’exclusion de la Pologne d’Andrei Duda et de la Hongrie de Viktor Orban de l’Union européenne. L’Union sommée depuis des mois de prouver face à Trump qu’elle peut se doter d’une autonomie stratégique et de défense, face à la Chine qu’elle saura affirmer sa puissance commerciale, est donc aussi désormais sommée, face à des dirigeants européens autocrates et face au reste du monde, d’affirmer ses valeurs démocratiques. 

Vous pouvez retrouver ici l'émission intégrale. 

Intervenants
  • professeure d'Economie à Sciences Po Paris
  • philosophe, directrice de recherche au CNRS, ancienne directrice de l’ENS et présidente fondatrice de PSL, auteure de plusieurs ouvrages de philosophie antique et philosophie morale contemporaine
  • Journaliste et producteur de l'émission "Le Tour du monde des idées"
  • éditorialiste au Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......