LE DIRECT
Ernest Pignon-Ernest
Épisode 11 :

Ernest Pignon-Ernest : "J’essaie de faire de la rue une œuvre d’art, beaucoup d’artistes de street art ne font pas ça, ils considèrent la rue comme une galerie"

6 min
À retrouver dans l'émission

2020 |La Nuit rêvée d’Ernest Pignon-Ernest - Entretien 3/3. Au programme des archives : Naples par Erri de Luca, le musicien Louis Sclavis, une balade sur les toits de Notre-Dame la nuit, ou encore à bicyclette avec Philippe Bordas, et ses compagnons de route Christian Bobin, Yves Simon et Jean Ferrat.

Collage d'Ernest Pignon-Ernest "Nice-Le Cap" en 1972. Critique du jumelage de la ville de Nice avec la ville d'Afrique du Sud.
Collage d'Ernest Pignon-Ernest "Nice-Le Cap" en 1972. Critique du jumelage de la ville de Nice avec la ville d'Afrique du Sud. Crédits : Ernest Pignon-Ernest

Dernier entretien avec Ernest Pignon-Ernest pour sa Nuit rêvée durant laquelle nous avons écouté des archives avec Erri de Luca, Louis Sclavis, Philippe Bordas, Christian Bobin, Yves Simon, Jean Ferrat, Jean-Marie Lamblard et Colette Magny.  

Il a aussi évoqué Robert Desnos, Paul Veyne, Pasolini, Anna Magnani, Sophie Nauleau... Dans ce dernier entretien il parle de son livre avec Lyonel Trouillot en hommage à Jean Ferrat, puis il revient sur sa place de pionnier de l'art urbain et du street art

Mes premières interventions dans la rue datent de 1965, 1966. Je n'aime pas beaucoup le vocable anglo-saxon 'street art', cela m'agace, implicitement cela sous-entend que c'est toujours né aux Etats-Unis... Ce n'est pas la question d'avoir 'fait avant', mes pochoirs sont apparus 20 ou 30 ans avant les pochoirs dans le métro de New York. J’essaie de faire de la rue une œuvre d’art, beaucoup d’artistes de street art ne font pas ça, ils considèrent la rue comme une galerie.

A propos des artistes étiquetés street art :  

Des gens comme JR inventent autre chose, une autre appréhension de la rue, un autre espace. (...) Il a la gentillesse, lui, de dire que son travail vient du mien. Banksy fait des images comme des signes, il a un rapport à la société, au marché de l'art, à la vie qui sont différents mais intéressants. 

  • Par Albane Penaranda 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration d'Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England pour la Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit rêvée d’Ernest Pignon-Ernest - Entretien 3/3 (1ère diffusion : 29/11/2020)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......