LE DIRECT
La magie, pour défier les lois de la gravité ? Photo issue de la pièce Wade in the water / Compagnie 14:20

Coronavirus, une conversation mondiale : Magie, es-tu là ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Le 25 décembre, jour de Noël célébré pour sa magie, signe aussi l'arrivée vers la fin de l'année. L'année 2020 n'a pas été merveilleuse du tout. Pourtant, la magie a été omniprésente. L'occasion de se demander, ce soir, de quoi parle-t-on aujourd'hui, lorsque l'on parle de magie ... ?

La magie, pour défier les lois de la gravité ? Photo issue de la pièce Wade in the water / Compagnie 14:20
La magie, pour défier les lois de la gravité ? Photo issue de la pièce Wade in the water / Compagnie 14:20 Crédits : Clément Debailleul, Céline Diez

Puisqu’il nous faut désormais « vivre avec le virus », le Temps  du  Débat reprend la conversation mondiale ouverte à la veille du   confinement. Chaque vendredi, sur le site et à l’antenne, est engagé un   dialogue entre des artistes, intellectuels, de France et d’ailleurs,   pour nous aider à comprendre ce qui nous arrive.

Limitation du nombre de convives de la France à l’Australie, messes de Noël annulées ou avancée à Bethléem et Rome, chauffeurs routiers coincés sur un parking à Douvre suite à l’apparition d’une mutation du SARS-CoV2, pas un pays Européen qui n’impose des restrictions, d’une façon ou d’une autre, la plage de Copacabana fermée aux traditionnelles  festivités de fin d’année… et même quand le réveillon a lieu,  interdiction de chanter, de s’embrasser. 

La proverbiale « magie de Noël  », subit de plein fouet la pandémie de Coronavirus… on l’a dit et répété  ces derniers jours.

Mais au-delà de la métaphore, on peut aussi poser la question sous l’angle de la philosophie, de l’anthropologie pour interroger ce que le virus fait à notre rapport au réel, aux rites, à la rationalité. Interroger aussi sa part de mystère… Il y a dans la pandémie que nous traversons quelque chose qui, parce que de l’ordre de l’invisible, relève bien du  magique au sens plein et entier du terme. 

Si le moins qu’on puisse dire c’est que cette année 2020 n’a pas été «  merveilleuse », on peut faire l’hypothèse que la magie a été omniprésente. Ce qui amène nécessairement à se poser la question : de quoi parle-t-on lorsqu’on parle de magie ?

Nous en parlons avec nos deux invité.es.

  • Emanuele Coccia est philosophe, maître de conférences à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il a publié Métamorphoses,  Payot Rivages, 2020
  • Valentine Losseau est magicienne, dramaturge, metteuse en scène et anthropologue, fondatrice du mouvement artistique de la magie nouvelle

Depuis le début du confinement, l'équipe du Temps du débat a  rassemblé sur le site de France Culture près de quatre-vingt textes  d’écrivains, d’artistes ou d’intellectuels du monde entier qui nous ont  donné leur regard sur la crise en cours. Cette saison, cette  conversation continue chaque vendredi. Nous vous invitons à lire la  contribution de la semaine, signée Emanuele Coccia : "La magie évoque une puissance qui nous échappe"

Bibliographie

Intervenants
  • Philosophe, maître de conférences à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)
  • Magicienne, dramaturge, metteuse en scène et anthropologue, fondatrice du mouvement artistique de la magie nouvelle
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......