LE DIRECT
Caméra dissimulée dans une serviette - Exposition du Musée de la Stasi, Berlin, Allemagne -

L'histoire en jeu : écrire la vie tourmentée de l'espion Peter Kranick

4 min
À retrouver dans l'émission

Vous aimez les histoires d'espionnage ? La vie des agents du renseignement vous fascine ? Vous êtes au bon endroit ! Une invitation à devenir faussaire d'archive et inventeur de destinée vous attend. Une aventure collective qui convie l'espion en vous.

Caméra dissimulée dans une serviette - Exposition du Musée de la Stasi, Berlin, Allemagne -
Caméra dissimulée dans une serviette - Exposition du Musée de la Stasi, Berlin, Allemagne - Crédits : Getty

La revue en ligne Entre-Temps, la revue de « l’histoire en train de s’écrire », annonce le lancement d’un jeu d’histoire. Ouvert à toutes et tous, il s’agit d’écrire une biographie de fiction en imaginant les archives qui pourraient composer le dossier à partir d’une seule archive authentique. Le personnage : Peter Kranick, un espion de la guerre froide, un vrai, un tatoué. Cette archive qui en constitue le point de départ est réjouissante. C’est une brochure qui retrace son parcours jusqu’à son arrestation par la DST et sa condamnation à une peine de 20 ans d’emprisonnement en 1967.  

Peter Kranick, n’est pas James Bond ni Barbarella, c’est un espion d’Allemagne de l’Est qui s’installe sous couverture à Noisy le Sec plutôt qu’à Saint Germain.   

Avant de devenir agent de renseignement, Peter Kranick a déjà été soldat, boucher, charpentier, et vendeur de voiture d’occasion. Kranick n’agit pas seul, il est épaulé par sa femme Renée et un autre couple, les Bammler, qui l’aident dans sa mission : infiltrer les arcanes de l’OTAN, l’organisation militaire d’Europe de l’Ouest et des Etats-Unis. L’apprentissage de la clandestinité et des légendes qui leur sont attribuées s’agrémentent de l’utilisation d’accessoires que l’on découvre dans cette petite brochure : une poupée de bois qui cache un appareil photo, des sacoches de cuir dont la doublure trafiquée permettait de dissimuler les documents transportés, et l’attirail qui permettait de produire et de lire les transmissions secrètes sous la forme de micro-films et de micro-point. 

A partir de ces éléments du réels, les joueurs doivent inventer une vie à Peter Kranick pour continuer cette petite brochure sensationnelle qui dessine à grands traits son parcours dans les années 1960. Car le personnage reste énigmatique. C’est aux participants de confectionner cette vie imaginaire à partir d’un balbutiement du réel.  

Chaque document proposé par les joueurs doit « contribuer à la connaissance de la vie de Peter Kranick, de manière directe ou indirecte » : le témoignage d’une personne l’ayant rencontré, la description d’un lieu qu’il a fréquenté, d’un élément sur ses compagnons d’espionnage évoqués dans la brochure, « à n’importe quel moment de son parcours ». La forme est libre : texte, image, vidéo, son. « Il peut s’agir d’une production individuelle ou collective, personnelle ou réalisée dans un cadre pédagogique », les écoles sont conviées également à rejoindre la partie. 

Attention, il ne s’agit pas d’un cadavre exquis : Chaque participant s’engage à prendre en compte la ou les participations précédentes et les informations contenues dans les pièces déjà produites, ainsi que dans la brochure.  

Pour cette première manche, la revue publie la brochure produite par la DST, la seule pièce authentique de ce carton d’archives inventées qui sera petit à petit rempli par les contributions des joueuses et des joueurs. Le réel comme point de départ.  Une nouvelle pièce sera publiée toutes les deux semaines, en renouvelant à chaque publication l’invitation aux lectrices et aux lecteurs à participer en contactant la revue à l’adresse : [email protected] 

Une entreprise collective d’invention d’une vie d’espion, Peter Kranick est à vous ! 

La partie a commencé.  

Liens : 

La vie tourmentée de l'espion Peter K : les règles du jeu, Revue Entre-Temps

J.L. , Deux couple d'allemands condamnés par la Cour de sûreté de l'Etat, Le Monde, 29/04/1967. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......