LE DIRECT
Amazon accepte de reporter son Black Friday

Amazon accepte de reporter son Black Friday

17 min

Le Black Friday sera sans doute reporté et le confinement ne sera pas raccourci. Certains grands distributeurs et la plateforme Amazon s'engagent à attendre la réouverture des magasins pour lancer leur grande braderie.

Amazon accepte de reporter son Black Friday
Amazon accepte de reporter son Black Friday Crédits : Jérôme Leblois / Hans Lucas - AFP

Le "name and shame" du gouvernement français aurait-il fonctionné ? - littéralement "nommer et couvrir de honte". Depuis plusieurs jours, le ministère de l'Economie réclamait publiquement le report du Black Friday, cette grande braderie commerciale privé, organisée à un mois des fêtes de fin d'année. Il était prévu le 27 novembre, au moment de la réouverture possible des magasins. Cela pourrait provoqu un afflux massif de clients. Après Carrefour et Leclerc, c'est au tour d'Amazon de reporter ce Black Friday au 4 décembre. "Nous agissons en responsabilité", affirme son directeur général, Frédéric Duval.

Écouter
31 sec
Frédéric Duval, directeur général d'Amazon France

Cette concession d'Amazon France est la preuve que la pression politique paye, selon les syndicats. Une bonne chose, pour Laurent Degousée, co-délégué de la Fédération SUD Commerce en charge du suivi d'Amazon. 

Écouter
46 sec
Laurent Degousée, co-délégué de la Fédération SUD Commerce, interrogé par Fabien Cazeaux

Les magasins seront-ils tous ouverts à temps pour participer à cette opération commerciale, le 4 décembre ? Des réunions cruciales pour les commerçants vont commencer d'ici ce vendredi matin à Bercy. Trois conditions semblent sur la table pour une réouverture dès le 27 ou 28 décembre : un nouveau protocole sanitaire doit être envisagé pour le long terme, il validé par des scientifiques et la situation sanitaire doit évidemment continuer de s'améliorer d'ici là.

Les autres titres du journal

Dans ce contexte, de nombreuses entreprises continuent de délocaliser leurs sites à l'étranger. Cela concerne des centaines d'emplois. Ce jeudi, Bruno Le Maire (à l'Economie) et Agnès Pannier-Runacher (aux Finances et à la Relance) présentaient 31 projets de relocalisations industrielles, financés par le gouvernement. Il s'agit de 80 millions de l'Etat pour la santé, l'agroalimentaire ou l'électronique.

Écouter
2 min
Explications de Catherine Pétillon

Une baisse des contaminations au Covid-19 ne veut pas dire que les chiffres sont bas, dit Olivier Véran. Le ministre de la Santé tenait ce jeudi soir son point hebdomadaire. Exercice politique que nous décrypterons.

Nous irons ensuite aux Etats-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie de Covid-19 en valeur absolue. Encore 2 000 morts en 24h. Les hôpitaux du Dakota du Nord sont en état d'alerte.

Reportage au Liban auprès des enfants qui travaillent pour une bouchée de pain. Ce 20 novembre marque la journée internationale des droits de l'Enfant. Le pays avait connu ce problème dans les premières années de la guerre civile syrienne, avec les réfugiés. L’ONU, les ONG et l’Etat libanais y avait partiellement remédié. Mais avec la crise économique et financière qui frappe le pays depuis un an, le Covid, l’explosion dans le port de Beyrouth et un Etat en faillite, les enfants sont à nouveaux de plus en plus nombreux dans les rues.

À venir dans ... secondes ...par......