LE DIRECT
Aux Etats-Unis, une femme reçoit un vaccin contre le Covid-19, au Research Centers of America (Hollywood, Floride), le 13 août 2020.

Vaccination contre le Covid-19 : l'Italie espère commencer fin janvier, les États-Unis avant la mi-décembre

12 min

Une "campagne de vaccination sans précédent" devrait commencer en Italie fin janvier contre le Covid-19. Une annonce faite dimanche soir, alors que les membres du G20 promettent de faire tous les efforts nécessaires pour garantir l'accès aux vaccins.

Aux Etats-Unis, une femme reçoit un vaccin contre le Covid-19, au Research Centers of America (Hollywood, Floride), le 13 août 2020.
Aux Etats-Unis, une femme reçoit un vaccin contre le Covid-19, au Research Centers of America (Hollywood, Floride), le 13 août 2020. Crédits : CHANDAN KHANNA - AFP

Les dirigeants du G20 ont promis dimanche de "ne reculer devant aucun effort" pour garantir un accès abordable et équitable aux vaccins contre le Covid-19. Une déclaration surtout symbolique : la chancelière allemande Angela Merkel se dit "inquiète" de la lenteur des avancées. Le sommet des vingt plus grandes puissances économiques s'est tenu ce weekend en ligne. 

De son côté, l'Italie ne perd pas de temps. Un appel d'offre sera lancé lundi pour acheter des aiguilles et des seringues. Tout doit être prêt pour vacciner la population italienne au plus vite. Les précisions à Rome de Bruce de Galzain.

Écouter
1 min
Le gouvernement italien pense pouvoir vacciner sa population dès la fin du mois de janvier. Reportage sur place de Bruce de Galzain

Les États-Unis espèrent entamer leur campagne massive de vaccination avant la mi-décembre, sitôt obtenue l'approbation des autorités sanitaires, pour atteindre l'immunité collective en mai prochain.

Les autres titres du journal

Au Burkina Faso, le camp du président sortant évoquait dès dimanche une possible victoire de Roch Kaboré dès le premier tour de l'élection. Nous irons sur place avec notre envoyé spécial Nathanaël Charbonnier.

Nicolas Sarkozy comparait à partir de lundi dans l'affaire dites des "écoutes". L'ancien président de la République est jugé pour corruption, aux côtés de son avocat Thierry Herzog et de l'ex-haut magistrat Gilbert Azibert. Un procès très attendu, qu'Anne Fauquembergue nous expliquera plus en détails.

Ce ne sera pas un crime, mais plutôt un délit d'écocide. Le gouvernement l'a annoncé dimanche, ce qui ne satisfait pas tous les défenseurs de l'environnement. Ce délit vise à sanctionner les atteintes graves à l'environnement. La mesure n'est pas à la hauteur de l'enjeu, estime la toxicologue Annie Thébaud-Mony, interrogée par Sarah D'Hers.

À venir dans ... secondes ...par......