LE DIRECT
Le Premier ministre Jean Castex

Pour Jean Castex, "Il est prématuré de parler de déconfinement"

33 min

Après les annonces, place à l'explication de texte. Depuis ce matin, le Premier ministre, Jean Castex détaille les mesures d’allègement du confinement exposées cette semaine par Emmanuel Macron, tout en demandant aux Français de ne pas "baisser la garde".

Le Premier ministre Jean Castex
Le Premier ministre Jean Castex Crédits : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP - AFP

Le rituel est désormais bien rôdé. D'abord l'allocution présidentielle en prime time, devant des millions de téléspectateurs, pour rassurer en même temps que responsabiliser les Français. Charge, ensuite, aux membres du gouvernement d'assurer le service après-vente. Et c'est ainsi que ce matin, Jean Castex, entouré de 5 de ses ministres, a donc pris soin de préciser les grandes lignes du plan de l'exécutif, tout en jugeant prématuré de parler de "déconfinement".

On savait, déjà, que l'allègement du confinement se ferait en trois étapes. Restait, à lever de nombreuses zones de flou, s'agissant des mesures de réouvertures ou des protocoles qui prévaudront. Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé une nouvelle aide aux entreprises, dans certains secteurs particulièrement pénalisés par la crise.

Les autres titres de l'actualité

Depuis le début de cette crise sanitaire, le secteur des transports a déjà perdu 4 milliards d'euros cette année.   

Invité de la rédaction : Thierry Mallet, président de l'union des transports publics et ferroviaires.

Écouter
5 min
Thierry Mallet : "On se prépare à utiliser les dispositifs du gouvernement comme l'activité partielle de longue durée."

Quatre nouveaux collégiens ont été mis en examen, hier, dans l'enquête sur l'assassinat du professeur Samuel Paty.

Une proposition de loi du groupe de centre droit "AGIR ensemble" entend accélérer la réponse pénale pour les incivilités et la petite délinquance.

La cérémonie d'hommage national à Daniel Cordier débutera cet après-midi dans la cour de l'Hôtel des Invalides.

En Ethiopie, les autorités fédérales ont ordonné, ce matin, l'offensive finale contre la région rebelle du Tigré.

En Turquie, près d'un demi-millier de militaires et civils, soupçonnés d'avoir orchestré le putsch manqué de 2016, étaient fixés sur leur sort.

À venir dans ... secondes ...par......