LE DIRECT
13 novembre 2020, Rose Garden, Maison Blanche
Épisode :

Trump au Moyen-Orient, opération sabotage ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Point sur la situation en Ethiopie, où les forces dissidentes du Tigré, région du nord du pays, affrontent l'armée régulière. Puis un débat autour de la multiplication d'annonces pour le moins hâtives de Donald Trump sur les dossiers iranien et irakien, à deux mois de son départ de Washington.

13 novembre 2020, Rose Garden, Maison Blanche
13 novembre 2020, Rose Garden, Maison Blanche Crédits : MANDEL NGAN - AFP

Première partie - retour d'Ethiopie

Le 4 novembre 2020, le Front de libération du peuple du Tigré (FLPT) lance une attaque contre l'armée régulière éthiopienne, à Mekele et à Dansha, villes du nord du pays, près de la frontière érythréenne. 

Si les tensions entre la région et le pouvoir central se sont accentuées ces deux dernières années avec l'arrivée au pouvoir d'Abiy Ahmed, elles se sont concrétisées ces derniers mois : lorsque le premier ministre avait repoussé les élections législatives, pour cause de Covid. Le front les organise quand même, refusant ainsi l'autorité du pouvoir central.

Les combats se poursuivent encore, à l'abri des regards : pas de journalistes sur place, pas de décomptes officiels. Il est, aujourd'hui, difficile de connaître exactement la situation sur place.

Avec Noé Hochet-Bodin, journaliste indépendant. Retrouvez ici ses publications pour Le Monde, et retrouvez ici ses reportages pour RFI.

17 novembre 2020, Addis Abeba, Ethiopie - des manifestants brandissent le drapeau amhara et le drapeau éthopien en l'honneur des forces de défense nationale éthiopiennes
17 novembre 2020, Addis Abeba, Ethiopie - des manifestants brandissent le drapeau amhara et le drapeau éthopien en l'honneur des forces de défense nationale éthiopiennes Crédits : EDUARDO SOTERAS - AFP

Seconde partie - table ronde d'actualité internationale

Trump au Moyen-Orient, opération sabotage ?

S’il est désormais clair que Joe Biden sera bien le prochain président des USA, il n’y a pas de doute non plus sur le fait que l’actuel locataire de la Maison Blanche compte bien profiter de ses dernières semaines pour laisser un legs à son successeur, et en particulier dans le domaine de la politique étrangère.

En ligne de mire : le Moyen-Orient, où Donald Trump prévoit d’imprimer définitivement sa marque. De l’Irak à l’Afghanistan, où il accélère le retrait des troupes, en passant par l’Iran - à propos duquel il aurait sondé ses conseillers sur l’éventualité d’une frappe sur un site nucléaire, à en croire les informations du NYT en début de semaine...

Alors : à quoi faut-il s’attendre du côté américain ? Jusqu’où Trump pourrait-il chercher à agir en matière de politique extérieure ? Et quelles conséquences possibles de ce mouvement soudain pour le Moyen-Orient ?

Une discussion en compagnie de Myriam Benraad, politologue et spécialiste du monde arabe, chercheuse associée à l’Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (Iremam), et Michel Duclos, conseiller spécial de l’Institut Montaigne, diplomate et ancien ambassadeur.

Référence sonore

Le ministre de la Défense américain Christopher Miller à propos de la présence militaire américaine en Irak et en Afghanistan (RTS, 18 novembre 2020)

Références musicales

  • « Tezeta », interprété par Menelik Wesnatchew (Label : Buda Musique)
  • « America ! » de Bill Callahan (Label : Drag City)
Intervenants
  • Journaliste indépendant
  • correspondant diplomatique du Monde
  • Politologue, chercheuse associée à l’Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (Iremam, Université d’Aix-Marseille/CNRS)
  • ancien ambassadeur de France en Syrie, conseiller spécial à l’Institut Montaigne
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......