LE DIRECT
Février 2013, Berlin, Allemagne - Joe Biden, alors Vice-Président, en visite officielle en Allemagne. Angela Merkel a félicité Joe Biden pour son élection par téléphone le 10 novembre 2020
Épisode :

Face au départ de Trump : l’Europe soulagée, mais l’Europe divisée

59 min
À retrouver dans l'émission

Retour d'un travail documentaire portant sur le traitement des affaires liées au terrorisme en Tunisie. Puis, un tour d'horizon sur ce que la victoire de Joe Biden signifie pour l'Europe et ses intérêts.

Février 2013, Berlin, Allemagne - Joe Biden, alors Vice-Président, en visite officielle en Allemagne. Angela Merkel a félicité Joe Biden pour son élection par téléphone le 10 novembre 2020
Février 2013, Berlin, Allemagne - Joe Biden, alors Vice-Président, en visite officielle en Allemagne. Angela Merkel a félicité Joe Biden pour son élection par téléphone le 10 novembre 2020 Crédits : JOHANNES EISELE - AFP - AFP

Première diffusion du "Retour de" le  02/10/2020, et première diffusion de la table ronde   en fin d'émission, le 13/11/2020.

Retour de Tunisie 

Un entretien avec Christophe Cotteret, réalisateur de documentaires, notamment pour la RTBF, Arte ou TV5 Monde.

La Tunisie a formé un contingent important de djihadistes – on y compte 3000 Tunisiens pour 5000 européens, ayant rejoint les groupes en Syrie, en Irak, ou en Libye depuis 2011.

Aujourd’hui, la question de leur retour et de leur jugement par la justice se pose, comme en France ou en Belgique. Comment la justice peut-elle faire son travail lorsque les preuves sont à l’étranger, comment respecter la loi et un procès équitable quand les populations sont traumatisées par des attentats perpétrés sur son sol, ou quand s’exerce la pression sécuritaire ? Retour sur une enquête pour comprendre le fonctionnement de la justice tunisienne face à ces procès.

Table ronde d'actualité internationale

Après la victoire officielle de Joe Biden, les responsables européens ont salué d’une même voix le couronnement du Démocrate, soulagés  du départ d’un Trump qui, depuis 4 ans, n’a eu de cesse de mettre à mal les relations transatlantiques.

Mais après le soulagement viennent les divisions et les interrogations quant à ce qu’il convient de faire désormais : entre ceux qui voudraient revenir au temps d’avant - celui de l’entente stratégique avec Washington - et ceux qui, au contraire, considèrent que l’élection de Trump n’était pas un accident de l’histoire et qu’il faut impérativement que l’Europe prenne le chemin de l’autonomie stratégique.

Quel est l’état de ces divisions à l’intérieur de l’Union européenne ? Quel est le rapport de force entre les différents camps impliqués ? Et jusqu’où l’Union européenne doit-elle s’émanciper de sa dépendance sécuritaire aux Etats-Unis ? En a-t-elle seulement les moyens ?

Une discussion en compagnie d'Annick Cizel, maîtresse de conférences, spécialiste de la politique étrangère américaine et histoire et civilisation des Etats-Unis à l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3, et de Nicole Gnesotto, historienne et politiste, titulaire de la chaire Union Européenne au Conservatoire National des Arts et Métiers.

Référence sonore

-  Ursula von der Leyen félicitait dimanche 8 novembre Joe Biden pour son élection (Twitter, 08 novembre 2020)

Intervenants
  • Réalisateur
  • Enseignante-chercheuse spécialiste de politique étrangère américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.
  • Historienne et politiste, titulaire de la chaire « Union européenne » au Conservatoire national des arts et métiers.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......