LE DIRECT
"Covid-19 oblige, c’est par visio-conférence que 15 pays d’Asie et du Pacifique ont signé dimanche 15 novembre le RCEP, un traité de libre-échange" (légende via France Inter)
Épisode :

Asie-Pacifique : qui pourra s'opposer à la puissance chinoise ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Retour sur la crise sanitaire en Espagne, un des pays d'Europe les plus endeuillés par le coronavirus. Puis une discussion autour la signature d'un traité de libre-échange entre les plus grandes puissances d'Asie et du Pacifique - un traité bâti autour de la Chine, et sans les Etats-Unis...

"Covid-19 oblige, c’est par visio-conférence que 15 pays d’Asie et du Pacifique ont signé dimanche 15 novembre le RCEP, un traité de libre-échange" (légende via France Inter)
"Covid-19 oblige, c’est par visio-conférence que 15 pays d’Asie et du Pacifique ont signé dimanche 15 novembre le RCEP, un traité de libre-échange" (légende via France Inter) Crédits : NHAC NGUYEN - AFP

Première partie - retour d'Espagne

Avec Ludovic Lamant, journaliste à Mediapart

L'Espagne est un des pays d'Europe les plus endeuillés par le Covid, on compte à ce jour 43 000 décès. Et la crise sanitaire a révélé de nombreuses défaillances : accrochages politiques sur la décentralisation par région, saturation des hôpitaux.

Défaillances dans lesquelles l'extrême-droite de Vox, tente de s'infiltrer : depuis mars, des manifestations sont organisées pour pointer les manquements et incohérences du gouvernement. Si au mois de mars, il était possible de récupérer l'exaspération des citoyens, il semble qu'aujourd'hui, ce sont les conséquences sociales et économiques de la pandémie qui pourraient permettre à Vox de s'étendre dans les classes populaires. Face à cela, comment s'organisent les mouvements de solidarité, peut-être héritées du mouvement des Indignés, créé il y a 10 ans ?

Les reportages de Ludovic Lamant sont à retrouver sur le site de Mediapart

12 octobre 2020, Malaga, Espagne - des manifestants brandissent une pancarte indiquant "le vrai virus est ce gouvernement", en marge d'un rassemblement organisé par le parti Vox.
12 octobre 2020, Malaga, Espagne - des manifestants brandissent une pancarte indiquant "le vrai virus est ce gouvernement", en marge d'un rassemblement organisé par le parti Vox. Crédits : Jorge Guerrero - AFP

Seconde partie - table ronde d'actualité internationale

Asie-Pacifique : qui pourra s'opposer à la puissance chinoise ?

Il y a quelques jours, après plusieurs années de négociations, une quinzaine de pays d’Asie – dont la Chine, bien sûr - ont signé un accord commercial de grande ampleur. En effet, le partenariat régional économique global (RCEP) est le plus important du monde, en termes de PIB.

Si ce nouvel accord devrait permettre à tous les participants d’en tirer des bénéfices économiques, c’est aussi un outil d’influence inédit pour Pékin : comment l’occident peut, ou doit, répondre à cette inexorable montée en puissance de la Chine dans la région  ? Comment les Etats-Unis préparent-ils la riposte ?

Depuis plusieurs, les acteurs régionaux s’organisent, notamment du côté de Washington, où on a relancé le Dialogue quadrilatéral pour la sécurité - auquel appartiennent l’Inde, le Japon et l’Australie.

Comment s’opposer à la puissance chinoise dans la région Indo-Pacifique ? Quel rôle pour l’Europe dans ce nouveau défi ?

Une discussion en compagnie de Pierre Grosser, historien, spécialiste des relations internationales, membre du Centre d’histoire de Sciences Po, et Nadège Rolland, chercheuse sur les questions politiques et de sécurité en Asie-Pacifique au National Bureau of Asian Research.

Référence sonore

« Cancion de todo va mal » du groupe Le Mans (Label : Elefant)

Référence musicale

Xi Jinping se réjouissait la semaine passée de la signature du RECP et envisageait de signer l’accord de libre-échange du PTPGP qui relie 11 pays, dont l'Australie, le Canada et le Japon (CGTN, 22 novembre 2020)

Intervenants
  • journaliste à Mediapart
  • correspondant diplomatique du Monde
  • historien, spécialiste des relations internationales, membre du Centre d’histoire de Sciences Po.
  • chercheuse sur les questions politiques et de sécurité en Asie-Pacifique au National Bureau of Asian Research (NBR)
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......