La culture générale en cpge

Thèmes et méthode : dissertation résumé synthèse

Les genres poétiques



Dans l'Antiquité, la distinction entre les genres reposait sur les différences de forme. Mais dans la poésie française, la distinction s’appuie essentiellement sur le contenu, le ton, le style.

► LA POÉSIE LYRIQUE

Elle traite des émotions et des sentiments éprouvés dans les grands moments de l’existence humaine : l’amour, la mort, la communion avec la nature, l’élan vers le sacré... Il s’agit de ce que ressent personnellement le poète, mais aussi de ce que peuvent ressentir tous les hommes.

La poésie lyrique possède un sous-genre important, l’élégie : il s’agit de la plainte pathétique du malheur, que ce soit l’amour déçu ou plus souvent le chagrin du deuil.

Le ton et le style. La poésie lyrique joue beaucoup dans le registre du pathétique, pour trans­mettre l’émotion au lecteur. Les mots employés sont à fortes connotations émotionnelles.

►  LA POESIE EPIQUE

Elle traite d’événements historiques, grandis et embellis par la légende. Il s’agit de magnifier les actes de groupes humains, ou de héros. Ils apparaissent comme les porteurs d’une force surnaturelle qui fait avancer l’humanité.

Le ton et le style. Les actions représentées étant extraordinaires, l’hyperbole y est fréquen­te, ainsi que les comparaisons grandioses qui mettent l’homme à égalité avec des forces et des êtres supérieurs à l’humain.

Si je ne puis les Gaules conquérir,/ Sans plus errer puissé-je ici mourir/ D'un trait de feu vêtu d'une tempête

Pierre de Ronsard, La Frandade, 1572.

« Trait de feu » et « tempête » montrent l’homme aux prises avec les éléments.

► LA POÉSIE DIDACTIQUE

Le poème vise toujours un enseignement, mais il peut être de types divers : moral (les fables par exemple), philosophique ou religieux, scientifique.

Le ton et le style. En jouant sur les rythmes et les sonorités, la versification aide à com­prendre et mémoriser. Le lexique et les comparaisons mêlent souvent l’abstrait et le concret. Le pur enthousiasme est craint des faibles âmes Qui ne sauraient porter son ardeur et son poids.

"Pourquoi le fuir ? La vie est double dans les flammes." Alfred de Vigny, « La Maison du berger », 1844.

L’image finale donne du relief à la pensée. L’allitération en « p » rythme ces vers.

► LA POÉSIE SATIRIQUE

Le poème satirique dénonce les vices et les ridicules des hommes. Il peut s’agir d’individus, mais aussi de groupes sociaux, ou même des travers de toute une société.

Le ton et le style. L’humour existe, souvent relayé par les formes plus grinçantes de l’ironie. Le langage parlé ou même familier permet souvent à la satire d’être plus vivante.

_________________________________________________________________________________________________

Lire plus d'articles sur la poésie:

Fiche : le Parnasse et le symbolisme (fin du XIXe siècle)

Lecture analytique : Invitation au Voyage de Charles Baudelaire

Analyse d'un poème

Fiche sur la poésie: versification et poème en prose

Fiche sur le vers libre et le poème en prose

La poésie en quête de sens du Moyen Âge au XXe siècle

Renouveau poétique au XXe siècle

 



Vous êtes ici : Accueil