La culture générale en cpge

Thèmes et méthode : dissertation résumé synthèse

Méthode d'analyse d'un poème



L’analyse d’un poème repose sur la recherche et l’interprétation des procédés utilisés par le poète. Syntaxe, sonorités, rythmes, images et vocabulaire nécessitent ainsi une lecture attentive et méthodique.

► L'examen de la forme et de la strophe

La forme du poème peut être fixe : fable, rondeau, ballade, ode ou sonnet. Elle peut être régu­lière et se présenter comme une suite de strophes aux vers de longueur égale : distiques, ter­cets, quatrains, quintils. Enfin, le poème peut adopter une forme libre : longueurs des vers inégales, abandon de la rime, poésie en prose.

► Le repérage des vers, de la rime et du rythme du poème

Le vers se définit comme un énoncé au rythme identifiable : alexandrin, décasyllabe, octosyl­labe. La rime est la répétition d’un même son en fin de vers : rimes plates, embrassées ou croisées. Le rythme se définit par le retour régulier de syllabes accentuées.

L'Océan resplendit sous sa vaste nuée ;

L'onde, de son combat sans fin exténuée,

S'assoupit, et, laissant l'écueil se reposer

Fait de toute la rive un immense baiser.

Victor Hugo, Les Contemplations, 1856.

Les vers sont des alexandrins aux rimes plates. Le rythme est croissant puis décroissant, souli­gnant le calme qui s’empare peu à peu de l’océan.

► L'analyse du lexique et des images

Les champs lexicaux qui traversent le poème permettent d’en déterminer les grands thèmes. Certains mots peuvent avoir plusieurs sens (polysémie) ou des connotations sur lesquelles joue le poète. Les images, comparaisons ou métaphores, rapprochent deux univers éloignés. Tous les chemins vont vers la ville.

Du fond des brumes,

Avec tous ses étapes en voyage

Jusques au ciel, vers de plus hauts étages,

Comme d'un rêve, elle s'exhume.

Emile Verhaeren, Les Campagnes hallucinées, 1893.

Le lexique et les images assimilent la ville à une apparition verticale.

► L'étude de la syntaxe et des sonorités

Les répétitions de sonorités (allitérations et assonances) indiquent les significations cachées du poème. Les constructions syntaxiques, par leurs ruptures, mettent en valeur un mot ou une image : antithèse, enjambement ou rejet.

Il aimait à la voir, avec ses jupes blanches,

Courir tout au travers du feuillage et des branches,

Gauche et pleine de grâce, alors qu'elle cachait

Sa jambe, si la robe aux buissons s'accrochait.

Baudelaire, Poème de jeunesse, 1872.

Le groupe nominal « Sa jambe », en étant rejeté au début du vers 4, est mis en valeur : Il s’agit d’un enjambement.

_________________________________________________________________________________________________

Lire plus d'articles sur la poésie:

Fiche : le Parnasse et le symbolisme (fin du XIXe siècle)

Lecture analytique : Invitation au Voyage de Charles Baudelaire

Fiche sur le vers libre et le poème en prose

La poésie en quête de sens du Moyen Âge au XXe siècle

Les genres poétiques

Renouveau poétique au XXe siècle

Le spleen de Paris, analyse du poème en prose "Le vieux Saltimbanque" de Charles Baudelaire

 



Vous êtes ici : Accueil Poésie et quête du sens Méthode d'analyse d'un poème